31 août 2011

Fabrice Eboué, le roi du stand up!!

Parmi les bonnes surprises de cet été qui touche hélas à sa fin, figure le beau succès public - plus d'un million d'entrées pour un film au sujet pas évident- de Case Départ, sorti en tout début juillet et qui est joué, écrit et réalisé (enfin en partie, car Lionel Steketee les a quand même pas mal aidés sur toute la partie technique du film) par Thomas Njigol et Fabrice Eboué. Et si la nouvelle m'a autant réjoui, c'est que j'apprécie beaucoup ces deux humoristes venant tous les deux du Jamel Comédy Club, et  que, des deux,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 août 2011

Le gagnant de losers né est...

A mon retour de Bretagne, un de mes premières activités fût de recenser le nombre de participants à mon jeu concours Losers nés mis en place dimanche 21 août. 23 participations!!! Autant dire que j'ai bien vendu ce livre dans ma chronique quand même, non? (le mec se lance des fleurs)... ou bien alors, dès qu'une enseigne " concours" s'allume, vous accourez... dans ce cas, je ne saurais vous blamer, je suis un peu atteint de la même pathologie... Quoiqu'il en soit, j'ai donc opéré au tirage au sort, et la gagnante car il s'agit... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2011

Les premiers pas de deux romancières confirmées

Cet été, inconsciemment ou non, j'ai enchainé des lectures que l'on peut regrouper deux par deux , suivant les points communs réunissant les auteurs entre eux. Après les auteurs patrons de presse, j'ai lu coup sur coup deux livres de poches écrites par des romancières françaises. Et le point de convergence entre ces deux romans est plutôt simple : il s'agit d'un de leurs tout premières oeuvres pour toutes les deux, alors que, depuis, ces romancières ont connu un succès public important. Prenons tout d'abord Le Voisin, écrit par... [Lire la suite]
28 août 2011

pas de concours du dimanche

Je sais, pour le dernier dimanche d'août, j'aurais pu finir en apothéose avec un concours et des lots d'enfer... et ben, non, vacances oblige, et lots venant à manquer aussi, je suis obligé de vous laisser sans rien en ce dimanche 28 août...comme c'est aussi le jour d'anniversaire de ma soeur, j'ai préféré lui réserver les cadeaux pour elle!!! J'espère que vous continuerez quand même à me suivre (bah oui mes lecteurs ne sont pas interéssés quand même), et vous souhaite très bonne rentrée... culturelle avant tout !!!
Posté par Bazaart à 07:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 août 2011

Le coup de griffe du samedi : Coco

Appréciant beaucoup Gad Elmaleh, un des comiques que j'ai vu sur scène et qui m'ont fait le plus rire, j'ai voulu allez voir au cinéma à sa sortie en 2009 le film qu'il a réalisé autout de son personnage fétiche, Coco. Et je dois dire que j'ai rarement que j'avais pas vu un pareil navet au cinéma, toutes les 2 minutes je me demandais si j'allais partir ou non, finalement je suis resté au bout mais avec bcp de peine... Je m'attendais pas forcément à grand chose vu les critiques assassines, mais quand même pas à ce point, je me disais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 août 2011

la 7ème vague : le retour du maily-mélo

Ce coup ci, je n'ai pas attendu plus d'un an pour lire le second volet de l'histoire  d'amour virtuel entre Léo et Emmi, débuté avec quand souffle le vent du nord, chroniqué ici . 15 jours après la lecture du premier volet, et alors même que 9 mois séparent la dernière page du premier tome de la première page de celui ci, j'ai donc été plus vite que la musique, tant il me tardait de savoir comment allait évoluer leurs rapports épistolaires. Si, au départ de cette nouvelle correspondance, Emmi, désirant arfemment renouer le... [Lire la suite]

25 août 2011

Giesberg, Macé-Scaron: quand les stars de la presse s'essaient à la prose

Hasard de mes lectures, j'ai lu  coup sur coup cet été, deux fictions romanesques écrites par deux personnalités importantes du monde des médias et dont les ouvrages respectifs semblent surtout parler presque exclusivement.....d'eux !!! Parlons tout d'abord du livre qui m'est tombé des mains (bah oui vous connaissez maintenant mon coté sadique), je veux parler de Ticket d'entrée de Joseph Macé Scaron, ancien rédacteur en chef des pages Idées du Figaro et désormais directeur adjoint de l'hebdomadaire Marianne, directeur du... [Lire la suite]
24 août 2011

Morse, un film aux dents longues..

Contrairement aux livres, je ne fais pas partie d'un jury qui me permettrait d'aller piocher dans des univers dont je ne suis pas habitué (quel dommage!). Du coup, je m'impose moi même cette petite contrainte, à savoir tenter de voir des classiques de genres de cinéma vers lesquels je n'ai pas d'affinité particulière. Le film d'horreur, et son sous genre, le film de vampires font incontestablement partie de cette catégorie. Que ce soit le Dracula de Coppola ou la saga Twilight qui a tant plu aux adolescentes ( ah Robeerrrrrt), je... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 août 2011

Les Schtroumpfs, un film schtroumpfement....euh Schtroumpfs

Après Hop,  la chaleur retrouvée du mois d'août lyonnais nous a imposé , à moi  et à mon fiston de 5 ans, une nouvelle séance de cinéma. Grand seigneur, je lui ai laissé le choix entre les différents films d'animation présents à l'affiche. Et Monsieur a choisi Les Schtroumpfs. Vu qu'il est comme son père, et que tout ce qui a un moteur et qui roule  ne l'intèressent guère, il n'a pas choisi Cars 2,  et je lui en sait gré. En revanche, j'aurais quand même préféré qu'il choisisse Les contes de la nuit, mais le... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 août 2011

Dans la brume électrique : Tavernier dans le bayou

Je vous l'ai dit trés récemment: j'aime le polar, mais j'ai de grosses lacunes dans les auteurs phares de ce genre littéraire. Par exemple, je n'ai jamais lu un seul livre de James Lee Burke, pourtant considéré comme un grand maitre du roman noir américain, avec notamment son personnage fétiche, le shérif Dave Robicheaux oeuvrant en Louisiane, ce qui confère une athmosphère particulière à ses romans. Cette atmosphère typique de la Nouvelle Orléans, est en tout cas trés prégnante dans l'adaptation cinématographique d'un des romans de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,