collageto10

J'en ai parlé vendredi dernier dans ma chronique du dernier film de Joachim Trier, il est plus que temps désormais de procéder au bilan cinéma e 2015 et de désigner les dix films qui m'ont le plus marqué au cours de l'année.

Je devais théoriquement en voir moins que l'an passé, or finalement le décompte ne ment pas: j'ai eu la chance de visionner 222 films sur les 600 et quelques qui sont sortis en salles au cours de l'année contre 183 l'an passé au même moment donc forcément au moment du décompte final, ce fut encore plus dur de départager tous ces films entre eux.

D'autant que si je n'ai pas eu un coup de coeur du même niveau que ceux des deux années précédentes- Mommy et la vie d'Adèle- et que la production courante m'a paru un peu plus faiblarde que les autres années, il reste quand même un paquet de tres beaux films- une bonne trentaine- que j'aurais aimé mettre dans ce classement... 

Mais comme il faut bien faire un choix, voici donc mon classement final pour cette année 2015 avec le lien renvoyant à chaque chronique : 

10.Les Nouveaux Sauvages 

nouveaux sauvages

Un des tous premiers films de l'année que j'ai vu non pas en 2015 mais en 2014 lors de l'édition précedente du dernier Festival Lumière (dommage qu'en 2015 il n'y ait eu aucun film cannois dans la sélection) et il faut croire que le souvenir de cette soirée fut marquante dans mon esprit pour que plus d'un an après j'ai eu envie de sélectionner ce géniallisime film à sketches,   dans la droite lignée  des Nouveaux Monstres de Dino Risi, tant cette galerie de personnages affreux sales et méchants est de bout en bout un film vraiment jubilatoire et joussif.

 

 9. A trois on y va

A-trois-on-y-va-la-bande-annonce

Encore un film sorti dans les premiers mois de l'année, sans doute pas le plus original au niveau du scénario mais qui laisse un souvenir impérissable tant le film de Bonnel emprunte aux grandes  références du genre, de 'Jules et Jim'  à César et Rosalie,  et nous  apporte de la fraicheur, de la gaieté et de la modernité au genre du triangle amoureux rarement aussi bien traité. Et puis, Anais n'a rarement été aussi éblouissante, ce qui ne gate rien évidemment...

  

8. Mia Madre

mia-madre-movie-image

 Celui là en revanche, il fait partie des derniers films vus cette année, et forcément très attendu après avoir fait chavirer le coeur des festivaliers de la croisette mais pas ceux du jury. Et pour ma part, le premier film de son auteur à faire partie d'un top ten final, tant cette chronique professionnelle  et intime largement autobiographique sur le deuil est la plus touchante et la plus intense du maestro italien.

7. Mustang

mustang-cannes-film-festival-2

 Du cinéma turc dans mon top ten, ce n'est pas si fréquent mais comme est rare une oeuvre  aussi magnifiquement mise en scène et mise en lumière,et un tel et vibran un plaidoyer pour la liberté et pour la féminité avec 5 héroines dont la soif de liberté restera très longtemps en mémoire, et laisse entrevoir un avenir radieux à la  jeune cinéaste franco-turque Deniz Gamze Ergüven.

MUSTANG Bande Annonce (Cannes 2015)

6. Trois souvenirs de ma jeunesse

TROIS-SOUVENIRS-DE-MA-JEUNESSE-PHOTO3

Pour moi qui ne suis pas forcément à la base comme un grand fanatique de l'univers trop cérébral, trop verbeux de Desplechin, ces  "trois souvenirs de ma jeunesse" m’ont beaucoup plu et se doit d'être salué, me semble-t-il, comme le meilleur à ce jour, de l’œuvre du cinéaste français.

 Plus romanesque, ambitieux, et lyrique que les précédents, "Trois souvenirs de ma jeunesse" séduit tout autant par l'intelligence de la mise en scène et de la subtilité dans son approche scénaristique, et dans la construction des personnages et est donc le second et dernier film français- même si il y avait tout un tas d'autres films hexagonaux de qualité cette année- de mon top 2015.

3 Souvenirs de ma Jeunesse - EXTRAIT # 2 (Cannes - 2015)

5. Back Home

backhomeDernière chronique ciné en date-enfin si on oublie ma charge contre le Wenders rétro futuriste des années 90-  tant il était important pour moi d'y glisser dans le top ten ce magnifique drame psychologique intense et fiévreux, profondément intelligent et émouvant et qui me donnent énormément envie de rattraper ce Olso 31 aout que j'ai raté en salles...

4. La Isla Minima

la-isla-minima-bande-annonce

Mené de main de maître, porté par des acteurs qui servent parfaitement et l'action et le suspens, ce polar crépusculaire à l'atmosphère moite et étouffante s'avère in fine bien mieux qu'un simple thriller, et un très grand film qui font incontestablement partie des grandes réussites de cette année et qui prouve que la sélection du Festival du Film Policier de Beaune, où je suis un habitué n'en finit pas de cacher de magnifiques pépites.

Bande-annonce : La Isla Mínima - VO (2)

3. L'homme irrationnel

l-homme-irrationnel-photo-55425b636df92

Ca faisait longtemps que Monsieur Woody n'avait pas classé un de ses films dans mon top ten, depuis 2005 et Match Point qui était d'ailleurs un peu moins haut que cet homme irrationnel devant lequel pas mal de spectateurs même des afficionados du maitre new yorkais ont fait la fine bouche, de façon assez incompréhensible tant le film m'a semblé être un petit bijou d'intelligence et d'esprit, du début à la fin avec un Joaquin Phoneix qui pour le coup est un habitué de mon top chaque année, même lorsque James Gray n'est pas au programme :o)

2. Vice Versa

viceversaD'habitude je mets les dessins animés dans un classement à part, car j'ai toujours du mal à les comparer avec des longs métrages traditionnels, mais pour cette année, il m'a paru important de mettre en avant le nouveau chef d'oeuvre de Pixar et de faire une entorse à ma règle tant ce film peut largement se comparer aux autres en terme d'inventivité et d'émotions...et j'aurais pu également inclure à ce classement d'autres grands films d'animation cette année, comme Phantom Boy ou Shaun Le Mouton ce qui montre que cette année plus que les autres, le cinéma d'animation était vraiment très fort!!

"Le dégoût et la peur sont en galère !" VICE VERSA Extrait VF

1. Birdman 

birdman Et à la première place, un film qui est arrivé très tot dans l'année et que rien n'a pu détronner tant cette claque visuelle et tour de force cinématographique, profonde réflexion sur le théatre et les comédiens est pour moi ce qui a été de loin de plus fort et de plus inventif pour cette année 2015... Je n'oubliera pas de sitot cette mise en abiime géniale et ce Michael Keaton énorme, qu'il ait ou non des ailes dans le dos...

BIRDMAN - Official International Trailer

Ont frappé à la porte du TOP Ten : Marguerite, Shaun Le Mouton, la Tête Haute, Les deux amis, Valley Of Love, Phantom Boy, Phoenix, Love and Mercy, Un plus une, La Nina Del Fuego, The visit, Nous trois ou rien, Une seconde mère, Dheepan, Fatima; Snow Therapy, Daddy Cool et bien d'autres encore....

 Et Comme Baz'art, c'est deux rédacteurs qui la composent, je n'allais pas oublier non plus de vous donner le top 15 de mon co rédacteur Michel qui a aussi contribué aux critiques cinéma l'an passé : 

1 Taxi Téhéran  2  Foxcatcher   3 Mustang    4 Mia Madre   5 Une belle fin  

6 La belle saison  7 Marguerite  8 une seconde mère 9 It Follows  10 Much loved    

11 Fatima   12 Shaun le mouton 13 Isla minima    14 vice- versa      15 la loi du marché

 Si on considère que mes 5 films suivant le 10 sont un top 15, on a donc 6 films en commun, ce qui est finalement pas si mal que cela, surtout si on considère qu'on a l'impression d'etre tout le temps en désaccord lorsqu'on parle cinéma :o)

Pasc de flop dans ce bilan 2015, contrairement à ce qu'on fait certains : évidemment, il y a bien eu quelques belles déceptions ciné cette année , mais on a déjà parlé, on va pas en rajouter une couche, et à la place on vous laisse aussi avec un dernier classement proposé par Michel,  «  Le film que dès qu’on voit la bande annonce, on sait qu’on l’a déjà vu »  :  1 : Un + Une   2 : Entre amis    3 : Les nouvelles aventures d’Aladin     4 : Nos femmes       5 : L’échappée belle  et en  hors classement,  parce qu'il faut bien en parler aussi sur baz'art l'incontournable Star Wars 

Et s'il vous plait, ne venez pas nous dire ( comme sur Twitter lorsque j'ai déjà parlé de ce top)  nous dire que c'est n'importe quoi car la BA de Star Wars ne ressemble pas au film car de toute facon on est super de mauvaise foi sur ce film et on l'assume largement :o)