Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baz'art  : Des films, des livres...
9 mars 2016

Un géant timide qu'on a envie de prendre dans ses bras

L HISTOIRE DU GEANT TIMIDE PHOTO1 (1)

Avant qu'il ne disparaisse de l'affiche on voulait vous conseiller d'aller voir un " petit" film venu d'Islande, sorti le 24 février dans quelques salles françaises. Il s'agit de  L’histoire du géant timide, le  quatrième long-métrage du réalisateur Dagur Kari, dont le premier long-métrage sorti en 2003, Noi Albinoi, qui avait eu un certain écho, et qui  avait reçu 18 prix internationaux. 

Une même thématique parcourt son cinéma,  celui des personnages en marge de la société avec dans le rôle principal, et son  physique de colosse Gunnar Jonson, déjà été à l'affiche d'un autre film islandais dont on avait dit beaucoup de bien à sa sortie, le Béliers  de Grímur Hákonarson.

Comme pour Béliers, l'histoire de  ce géant timide, c'était un Michel, spécialiste de l'Islande dans les livres et les films et un Michel enfin heureux en sortant d'une salle de  cinéma - je vous avais dit les deux jours précédents  qu'il avait ronchonné sur le Coen et sur le Finkel- qui l'a vu et chroniqué pour nous : 

L HISTOIRE DU GEANT TIMIDE PHOTO2

Pour ses collègues de travail, Fùsi est toujours puceau à 45 ans, ce qui les autorisent à l’humilier régulièrement. Pour son nouveau voisin, Fùsi est certainement un pédophile, il joue parfois avec une voiture téléguidée sur le parking de l’immeuble.

 Fùsi le gros géant timide vit  avec sa mère  possessive et castratrice. Fusi est complètement en dehors de la vie, il refait, sur la table de la salle à manger, des batailles célèbres de la seconde guerre mondiale et tous les vendredi soir il mange seul au restaurant puis écoute du hard rock dans sa voiture.

Si en plus je vous dis que cette histoire se passe à Reykjavík capitale de l’Islande ce pays où il n’existe que deux saison l’hiver et le mois d’aout, vous n’aurez pas du tout envie de voir ce film. 

l_histoire_du_geant_timide_3-2704a

 Et bien vous aurez tort car «  l’histoire du géant timide » est beau film d’amour plein d’humanité, de poésie, de tendresse et de retenue, un film doux comme le regard de Gunnar Jonsson,  étonnant comédien, que la caméra  de Dagur Kari filme avec beaucoup  de grâce . 

Un voyage en Islande et en délicatesse pour le prix d’une place de cinoche, ça ne se refuse pas, pas vrai?. 

L'HISTOIRE DU GEANT TIMIDE - Bande-annonce VO

.

Commentaires
D
Bonjour filou49, qu'est ce que ce film est sympa et touchant. Je pense qu'il rencontre un certain succès grâce au bouche-à-oreille et c'est tant mieux. Bonne journée
Répondre
G
Ca a l'air très joli, j'espère qu'il n'est pas trop tard pour le voir!
Répondre
A
J'ai eu envie de le voir grâce à l'affiche , et parce qu'il est présenté par Coppola aussi. J'ai passé un très bon moment !
Répondre
C
Bonjour Merci pour cette chronique. Je conseille aussi mais point de paysages dans ce film contrairement à Béliers !
Répondre