Affiche_L'envolée_web 27-02

 Leigh  est  une jeune gymnaste  de 14 ans qui vit seul avec son père depuis la disparition de sa mère et qui a sa pratique sportive réglée comme du papier à musique comme seul équilibre à sa vie. Elle vit beaucoup d’événements perturbants avec la mort de sa mère, le peu d’intérêt que lui porte son père, et sa solitude qu'elle porte comme un lourd fardeau en elle.

 Un beau jour, Joe, un demi-frère dont elle ignorait l'existence, surgit dans sa vie.  Joe apporte le chaos avec lui, impliquant Leigh dans ses activités délinquantes, mais il va également réussir à apporter  un peu de luminosité, et l'ouvrir  à plusieurs expériences propres à l'adolescence...

Et si vivre une vraie vie d'adolescence  et accessoirement ressentir enfin des émotions qu'elle s'était interdite d'éprouver au fond d'elle  ne vont pas également releguer sa passion pour la gymnastique en second dans ses priorités?.

Perfect-10-1

Comme son titre l'indique, "L'envolée", premier long métrage de la britannique Eva Riley- après avoir réalisé 7 cours métrages auparavant, est une histoire d’émancipation comme les films de l'adolescence  le sont le plus souvent dans le cinéma contemporain.

2 ENVOLEE_Laurie Sparham

Mais L’ENVOLÉE  arrive à se distinguer des nombreux films d'apprentissage sur cet âge charnière,  en montrant notamment une Angleterre, et plus particulièrement Brighton, dans une lumière, chaude et ensoleillée, très différente de ce que nous avons l’habitude de voir dans le cinéma anglais.

 Les grands logements sociaux gris et la pluie fréquente sont ici remplacés par des paysages ouverts, ensoleillés, colorés et lumineux. Un décor singulier pour cette histoire d'émancipation moins sombre qu'attendue.

6 - ENVOLEE__C_Steven Cameron Ferguson

Rappelant parfois  le "Fish Tank " d’Andrea Arnold, le cinéma d'Eva Riley, moins âpre que celui d'Arnold montre des jeunes cabossés par la vie mais en même temps traversé  de petits moments de douleur et de joie.

"L'envolée", une chronique de moeurs chaleureuse et pleine de coeur et d'âme, à voir au cinéma le 8 juillet dans les salles !

3 - ENVOLEE__C_Steven Cameron Ferguson

 

L'ENVOLEE de Eva Riley - au cinéma le 8 juillet 
Premier long-métrage de Eva Riley

(2019 - Royaume-Uni - 83 min)