Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Baz'art  : Des films, des livres...
10 mai 2022

Critique cinéma TOM : Fabienne Berthaud signe un film à hauteur d'enfant entre conte et chronique sociale

 Après un Monde plus grand qui  voyait Cécile De France renaitre en pleine transe chamanique, Fabienne Berthaud revient en beauté  au cinéma avec le sensible et poétique 𝐓𝐎𝐌,  demain en salles.

Une chronique  à hauteur d'enfants adaptée du roman  "Tom petit Tom tout petit homme" Tom de Barbara Constantine.

affiche-tom-rvb-scaled

Le petit Tom a 11 ans et vit avec sa maman Joss, enfin, vivre est un bien grand mot lorsqu'il faut dormir dans un mobile-home tous les soirs.

Avec très peu d'argent, la maman ne travaillant pas pour l'instant et préférant se consacrer à repasser le bac mais surtout sortir avec ses amis et profiter de sa jeunesse, la vie n'est pas facile tous les jours

Tom fait un jour  la connaissance de Madeleine, une très vieille dame dont il va prendre soin et partager une belle amitié.

Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses coures, il tombe sur Madeleine, 93 ans au compteur, allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu'elle n'arrive pas à se relever.

Et puis, surgit un homme qui, après avoir fait de la prison, veut renouer des liens avec Joss.

Qui est cet homme et comment Tom peut il trouver sa place la dedans?

tom_2-scaled

Depuis son premier long métrageFrankie, mais aussi dans son très beau second film, Pieds nus sur les limacesla cinéaste Fabienne Berthaud s'interesse de près aux personnages brisés, en s'efforcant à leur trouver un rai de lumière au coeur des situations les plus brutales ou désespérées. 

C'est encore le cas de Tom son cinquième et nouveau long métrage, adaptation du  roman Tom petit Tom tout petit homme Tom de Barbara Constantine, publié en 2010 aux Éditions Calmann-Lévy,

Fabienne Berthaud, par ailleurs écrivaine elle même,  signe une histoire  à hauteur d’enfant entre conte et chronique sociale

tom_5-scaled

Elle a  imaginé le film comme un conte moderne dont Tom est le fil rouge. Ce petit garçon fait face à de nombreux problèmes, il est souvent seul mais son monde est enchanté.

Tom trouve  un réconfort dans la nature qui le couve et le protège, entouré d’animaux.

Aux côtés d'une mère irresponsable,  (jouée par la très charismatique Nadia Tereszkiewicz, qu'on a vu récemment dans le  BabySitter  de Monia Chokri et bientôt chez Valéria Bruno Deteschi dans les Amandiers ) Tom s'est un peu élevé tout seul.  

Si Tom fait tout pour être discret, il ne sait pas que le couple l'a repéré et s'en amuse.

Quand le petit garçon rencontre Madeleine, une vieille dame seule qui n'attend plus rien de la vie, et qu'il est chargé par celle-ci de veiller sur ses animaux et sur sa maison, c'est l'occasion pour lui de créer son propre potager. 

tom_4-scaled

 Porté par la formidable musique du toujours épatant Rover, Fabienne Berthaud signe une jolie  tranche de vie avec des protagonistes intrigants, excentriques pour certains, attachants pour d'autres,

Se dégage de cette chronique simple mais juste,  de vrais moments de tendresse et comme souvent chez Fabienne Berthaud, une façon bien à elle de filmer la nature.

On aime mine de rien ces séquences assez attendrissantes de débrouille et de complicité entre Tom et sa mère ; une des surprises de ce film attendrissant à découvrir demain en salles.. 

Commentaires