mercredi 31 août

Trois lectures hors rentrée littéraire 2016

 On va surtout parler des bouquins de la rentrée littéraire, un peu comme tout le monde jusqu'à la fin de l'année, mais de temps en temps il reste quelques livres-essais ou romans sortis quelques mois ou semaines avant qu'on a envie de mettre en avant comme ces trois belles lectures  qu'on vous présente maintenant :   1 L'importun-Aude Le Corff ( Stock) Le titre le nomme ainsi, mais au fait,  est-il si importun ce vieux monsieur qui s'échappe de sa maison de retraite pour revenir dans son ancienne maison où se... [Lire la suite]

jeudi 25 août

Rentrée littéraire 2016 Lithium, la génération Y au rapport

  "Pour une fois, il préfère afficher son mal-être plutôt que de se forcer à ne pas y penser. Bien sûr que c'est contreproductif, mais au fond, où est le mal? Les gens normaux font ça tous les jours, toute leur vie. Sois heureux, et conscient de ta chance parce qu'ailleurs, il y en a qui crèvent de faim, dit Maman, convaincue, avant son somnifère.La vérité, c'est ce que quand on a faim, on ne pense qu'à ça. Le malheur, c'est un privilège. Etre heureux ou pas, une distinction qui ne vaut que pour ceux qui ont le temps de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 23 août

Une fille et un flingue: quand Ollivier Pourriol fait son cinéma

   " Tu n'as gardé qu'un brouillon, gros malin, et aucune copie: c'est ça d'écrire à la main. Tout est original est tout perdu. On ne pourra jamais la relire, mais elle lui a beaucoup plu, ta lettre. Le paradoxe, c'est qu'elle nous a pas écrit pour  le dire, mais elle nous a appelés. Mon téléphone a sonné, numéro masqué, j'ai  pas répondu, ah moi numéro masqué je réponds  jamais. C'était elle. Elle a laissé un message très sympa. Bonjour, c'est Catherine Deneuve, j'ai bien reçu votre lettre, oui,... [Lire la suite]
lundi 22 août

Je vais m'y mettre: on s'y met de suite à ce formidable premier roman!!

   Avant de partir en vacances dans less grottes à Lascault pour des vacances bien méritées, Michel a lu rapidement  avec vraiment beaucoup de plaisir  le premier livre de Florent Oiseau qui sort le 25 Aout chez Allary ( vous savez, la belle maison d'édition indépendante qui publie notamment le génial Riad Sattouf).  Un roman écrit par un très jeune romancier de 25 ans, et qui évite tous les pièges du premier roman germanopratin en empruntant pourtant tout les codes, avec beaucoup l’humour  de... [Lire la suite]
vendredi 19 août

Trois romans français de la Rentrée littéraire 2016 sous le feu de nos critiques..

Ca y est, comme on l'a dit hier matin, la rentrée littéraire a fait son entrée fracassante depuis hier dans toutes les librairies de France et de Navarre... Et depuis quelques semaines déjà on a réussi, Michel et moi à lire une (malheureusement infime) partie des 550 romans de cette rentrée histoire de faire le tri dans ce qu'il faut vraiment lire dans cette intense production littéraire hexagonale ... Voici donc le fruit de nos toutes premières lectures si on se fie à la chronologie de nos lectures, on commence par celles qu'on a lu... [Lire la suite]
jeudi 18 août

Littérature étrangère : les sagas à lire - ou pas- avant la rentrée littéraire

 Ce jeudi 18 aout, sortent dans toutes les librairies et espaces culturels de France une bonne partie des 560 livres de la rentrée littéraire...on en a lu quelques uns, et on vous en reparle vite, mais auparavant un (dernier?) coup d'oeil sur les grandes sagas américaines ou étrangères qu'on a réussi à lire pendant l'été : 1. Se lever à nouveau de bonne heure, Joshua Ferris ( JC Lattès) "J'aurais aimé croire en Dieu. Il y aurait eu alors dans ma vie quelque chose de plus important que le reste. En croyant en Dieu, j' aurai pu... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 15 août

Rudik l'autre Noureev : quand la psychanalyse mène la danse

  "Chacune de ces rencontres  augurait d'une nouvelle expédition  en terra incognita, sur laquelle j'allais m'aventurer en compagnie de celui ou celle qui était venu demander mon secours. Mon métier m'apportait de grandes satisfactions, mais s'ils sortaient de l'ordinaire, tous ces cas faisaient partie de mon quotidien, quand les rencontres avec rudolf Noureev m'en éloignaient, m'entrainant au coueur d'un univers qui m'attirait irrésstiblement. " Romancier et psychanalyste célèbre, Philippe Grimbert qui avait marqué... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 15 août

Le poche de l'été : le pouvoir du chien, le formidable huis clos à ciel ouvert de Thomas Savage

  « Oui, le garçon parlait à la tablée de six, et oui, il zozotait un peu comme toutes les chochottes que Phil avaient entendues, et il avait une façon à lui de goûter ses propres paroles. Bon, il y a des gens qui peuvent s’entendre avec eux, de même qu’il y a des gens qui peuvent s’entendre avec des juifs ou des négros, mais ça les regarde. Phil, lui, ne pouvait pas les supporter. » Deux frères, la quarantaine célibataire, sont propriétaire d’une des plus grosses exploitations agricoles du Montana. Leurs parents richissimes... [Lire la suite]
dimanche 14 août

Bliquiss, le réquisitoire intelligent de Saphia Azzedine sur le fontamentalisme

" J'avais treize ans lorsqu'on me maria à un homme vieux et ventripotent. Il n'était pas si âgé à dire vrai, mais il avait le visage buriné par le vent affronté sur les bateaux de pêche. Il avait été pécheur avant d'être homme à tout faire.Il avait quarante-six ans. Ce fut horrible de l'épouser. Répondre cela était trop attendu par mes détracteurs,alors je choisis de les renseigner sur une autre facette de mon mariage. - Monsieur le juge, vous avez été charpentier n'est ce pas?Alors, essayer de faire rentrer une vis de 10 dans une... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 02 août

Les jours de mon abandon : lla mystérieuse Elena Ferrante nous livre une intense descente aux enfers

  "Un après-midi d’avril, aussitôt après le déjeuner, mon mari m’annonça qu’il voulait me quitter. Il me le dit tandis que nous débarrassions la table, que les enfants se chamaillaient comme à l’ordinaire dans une autre pièce, et que le chien rêvait en grognant devant le radiateur."  Elena Ferrante est à la fois un auteur plébiscité dans le monde entier (près de 2,5 millions d'exemplaires vendus, avec des traductions dans 42 pays) et un succès planétaire de sa saga L'Amie prodigieuse, et le nom de plume d'un écrivain qui... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 20:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,