lundi 11 juillet

L'homme qui voulait enterrer son passé, Kennedy n'a qu'à bien se tenir

Dans une de mes dernières chroniques cinéma, j'ironisais sur le manque d'imagination des distributeurs ciné, qui se contentaient de décliner à l'infini des titres de films ayant connu un certain succès. En réalité, ce procédé est également valable pour la littérature. Prenez par exemple le 1er roman publié en France du romancier néo zélandais Neil Cross aux éditions "Belfond Noir". Si son titre original "Burial" signifie "enterrement" en anglais (bon, j'avoue  j'ai vérifié:o), l'éditeur français a brodé un titre beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 10 juillet

BD et cinéma, la lune de miel qui marche du tonnerre de dieu

Si le 7e art a toujours eu un lien direct avec la Bande dessinée, que l'on appelle aussi le 9ème art, avec des réalisateurs comme Almodovar ou Patrice Leconte issu de ce milieu, on constate, depuis 5 à 6 ans, une recrudescence des dessinateurs de BD qui s'essaient à la mise en scène, et souvent avec réussite. Les exemples sont légions: De Marjane Satrapi, primé à Cannes en 2007 pour l'adaptation trés réussie de sa BD Persépolis; en passant par  Zep, le 1er à s'essayer à la 3D avec  son Titeuf connu de toutes les cours de... [Lire la suite]
vendredi 08 juillet

Ce si talentueux et si agaçant Nicolas Fargues

Pour un homme comme moi, un type comme Nicolas Fargues est quand même super agaçant: beau -d'un physique qui fait craquer toutes les filles en fleur ,et aussi les autres- célèbre, intelligent et aussi, reconnaissons le en toute objectivité, vraiment talentueux. En effet, dès son premier roman, One Man show, j'ai vite admis que Fargues possédait une plume et un ton assez singulier dans le paysage de la littérature française: un regard à la fois plein d'ironie et de dérision sur  la société actuelle et ses contemporains, mais... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 07 juillet

La ville des Lumières fait son festival

 Pour les lyonnais, les faits sont incontestables :le cinéma est bel et bien né à Lyon. En effet, Lyon, c'est quand même la ville natale des frères Lumières, les inventeurs du cinématographe. Il était donc paradoxal que, jusqu'en 2009, aucun festival digne de ce nom n'existe dans la 2ème (ou3ème, le débat avec Marseille n'est pas clos) ville de France. Heureusement, depuis 3 ans, cette lacune est réparée avec le Festival Lumière, chapeauté par l'institut Lumière, le musée du patrimoine du cinéma, et crée par Thierry Frémaux, le... [Lire la suite]
mercredi 06 juillet

Accro à la presse, une espèce en voie de disparition

Depuis le début de la semaine, je sors de mon débit de tabac en total état de manque. Mais n'ayez pas trop vite d'idées préconcues, je ne suis pas un fumeur invértéré dont la marque de clopes serait en rupture  totale de stock. Non, ce qui  me rend tout tremblotant et tout fébrile, j'ai omis de vous le préciser, c'est que ce buraliste vend aussi en temps normal des................. journaux. Et  ce sont bien les journaux qui  font cruellement défaut, suite à un mouvement de grève , enclenché par le Syndicat du... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 05 juillet

X factor, fin et fin

Bon allez, maintenant que l'on se connait un peu, je vous avoue un peu de mes péchés mignon: si, en matière de télévision, j'ai souvent des goûts assez élitistes qui peuvent me couper des discussions intercollègue (tu as vu le dernier épisode de Docteur house? ah non désolé, du coup, je reste le nez dans ma salade le midi), j'ai toujours été un inconditionnel des télé-crochets télévisuels. Oui, j'aime la chanson, aussi bien en auditeur qu'en pratiquant, et j'aime également le coté compétition , ainsi que les  notes et... [Lire la suite]

lundi 04 juillet

Une Sandrine Bonnaire intime et émouvante à découvrir en livre de poche

Un grand nombre de personnes, qui avaient entre 15 et 30 ans dans les années 80, disent avoir été profondément marqués par la performance à couper le souffle de Sandrine Bonnaire dans "A nos amours" de Maurice Pialat, film presque aussi générationnel que la Boum. En ce qui me concerne, et c'est peut-être une question d'âge ou de sensibilité, c'est dans l'adaptation, tournée quelques années plus tard, d'un roman de Simenon par Patrice Leconte, "Monsieur Hire" que j'ai été littéralement subjugée par cette actrice de tout juste 20 ans à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 02 juillet

Blanc comme neige, le thriller français lave trop Blanc

 Je vous rassure tout de suite, si le film Blanc comme neige contient dans son titre le nom du réalisateur, ce n'est pas par excès de prétention de la part de ce dernier (pas comme Maradona par Kusturica par exemple), je ne suis même pas sur que Christophe Blanc y ait délibérement pensé d'ailleurs. Ce qui est certain, c'est qu'il a mis plus de 10 ans avant de réaliser son second film, après une expérience pourtant réussie en 2000, Une femme d'extérieur, qui avait permis de donner à Agnès Jaoui un rôle de femme libre, loin de ses... [Lire la suite]
vendredi 01 juillet

Monsieur Madame / Black Eyes Peas, même combat

En parcourant un des derniers numéros de Livre Hebdo (revue consacrée aux professionnels du monde du livre), je me suis arrété un petit moment à la page des meilleurs ventes des albums jeunesse. En effet, étant ce qu'on peut appeller  un " jeune papa", c'est un domaine qui m'interpelle quelque peu. Et là, force est de constater que contrairement aux romans pour adultes ( euh pas de malentendu possible, je parle évidemment de littérature traditionnelle non cotée jeunesse), mes achats - et surtout, j'avoue, les goûts de mes... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 05:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 30 juin

Alex Beaupain fait battre les coeurs des mélomanes

  Après une ode à Delerm la semaine passée, j'ai aujourd'hui envie  de défendre un artiste  sensiblement de la même famille musicale (les détracteurs rétorqueront " la famille des chanteurs sans voix"), mais qui, pour l'instant du moins, reste plus confidentiel que le fils de Philippe. Cela dit, la carrière d'Alex Beaupain, puisque c'est de lui qu'il s'agit,  a connu un virage important en 2007, grâce au cinéma, puisque c'est lui qui a intégralement composé (paroles et musiques) de bande originale d'un film,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,