Récemment, figurez vous que j'ai été  interrogé par un  étudiant en cinéma pour un mémoire qu'il projetait d'écrire sur l'année cinéma 2017 qui vivait alors ses derniers jours.

A cette occasion, il  m'a notamment demandé de lui indiquer la note,  sur une échelle de 1 à 10, que j'adresserais  à cette année cinématographique 2017. J'ai répondu qu'il ne semblait pas avoir à faire à une  grosse année dans l'ensemble- la sélection cannoise notamment, bel échelon du niveau de l'année fut assez faiblarde - mais quelques perles ont surnagé..

Bref j'avais donné la note de 6/10... cette note moyenne ne m'a pas empêché de piocher finalement pas mal de perles en composant quelques jours après mon traditionnel top ten  en supprimant avec tristesse  de cette liste quelques perles cinématographiques,..

Mais comme un top ten est toujours un instantané d'un instant T, qui pourra tout à fait évoluer quelques mois après, il est temps que je donne celui que j'ai choisi, toujours fidèle à mes principes de défendre un  cinéma souvent humaniste et  intimiste mais néanmoins populaire et acesssible!

  TOP TEN  CINEMA  2017 FILOU BAZART 

(vous trouverez les liens des chroniques en entier en cliquant sur les titres)

toten

 10 Monsieur et Madame Adelman ;Nicolas Bedos

monsieur

On commence par une première surprise tant ce film est absent de tous les tops que j'ai pu voir fleurir ici et là; la personnalité particulièrement clivante de son auteur que j'ai eu la chance d'interviewer à cette occasion, étant sans doute pour beaucoup.

Il n'en demeure pas moins que  ce premier long que Bedos Jr porte en lui depuis plusieurs années m'a totalement emballé,  fût un de mes  grands coups de coeur de cette année, que le temps ( je l'ai vu en janvier 2017 n'aura pas altéré du tout.

Inventif, audacieux, transgressif, bourré d'humour et d'idées, ce Monsieur et Madame Adelman mérite largement sa place.

 

9. La belle et la meute  ;Kaouther Ben Hania 

bellemeutre

Là encore, un film que tout le monde aura oublié à l'heure des bilans, et pourtant ce très grand film de cinéma  remue totalement, et  surtout  il rentrait en correspondance parfaite avec  l'affaire Weinstein , autre grand événénement cinématographique de 2017 par les déflagrations qu'elle a soulevé.

On n'oubliera pas de sitot les  neuf plans séquences d’une grande force et d’une tension constante racontant  la nuit effroyable que va vivre une jeune Tunisienne  qui ne demandait rien à personne.

 

 

8. Le caire confidentiel Tarik Saleh.

le-caire-confidentiel

Celui là pour le coup, on l'a remarqué dans quelques autres tops, et c'est tout à fait logique tant ce film de genre, qui a obtenu la récompense suprême au Festival de Beaune ( une édition que j'ai hélas raté, snif) est une oeuvre nééo-noir à la critique sociale acérée.

Tarik Saleh. parvient à imbriquer différentes strates de narration et de codes (commissaire ripou, femme fatale, proxénète, magnat de l'immobilier...) de facture  a priori  ( mais a priori seulement) classiques, dans une intrigue solide menée par l' épatant  Fares Fares.

 

7.Un jour dans la vie de Billy Lynn ; Ang Lee

Un-jour-dans-la-vie-de-billy-lynn-Joe-Alwyn-Vin-Diesel

 Un des rares films qui faisaient partie de la liste des 10 les plus attendus de 2017, j'ai pourtant failli ne pas voir le long métrage d'Ang Lee tant il  sortit en salles très confidentiellement, le Distributeur Sony se contentant d'une sortie technique  au vu de son échec cuisant au box office américain.

Du coup, c'est le seul film du top que j'ai vu en DVD et malgré ces conditions de vision plus faiblardes que pour les autres, et malgré cela, j'ai vécu ce film comme une expérience cinématographique assez inouïe que les rares qui l'ont vécu ont semble t il autant été marqués que j'ai pu l'être ( pour le coup, le film figure dans beaucoup de tops malgré ses très faiblardes 11 000 entrées au total).

Une très grand œuvre  immersive et profonde,  auquel le temps devrait rendre totalement justice, du moins on l’espère fortement.

 

6. Patients ; Grand Corps Malade et Mehdi Idir

patientsIl est très rare qu'une adaptation d'un roman que  j'ai lu figure dans un top ten final tant les déceptions sont toujours au rendez vous.  Aucune déception bien au contraire dans cette formidable adaptation par son auteur et du réalisateur de ses clips tant Patients est porté  par la même bienveillance  et la même humilité qui rendaient son livre déjà unique,  la même sincérité et le même  regard plein de tendresse mais sans complaisance que l'on  s’attache autant à ces jeunes protagonistes fauchés en plein vol alors que la vie leur tendait les bras.

Aussi enthousiasmant que poignant pour le deuxième et avant dernier long métrage français ( et second primer long métrage) de ce top ten.

 


 5 Coco ; Lee Unkrich.

coco

 La critique du film est très récente, et pas de surprise sur ce coup là car comme je l'avais annoncé en exergue après 2015 et 2016, un nouveau Pixar  (ou plus exactement Disney/Pixar puisque cela coïncide avec la fusion de ces deux studio mythiques)  y pointe une nouvelle année  son nez en très bonne place , après Vice et Versa et Zootopie qui tutoyaient  déjà les sommets les années précédentes.

Aussi rythmé que poignant-  ses dernières séquences prennent vraiment aux tripes et constituent sans doute les plus grandes larmes de 2017 avec celles versées dans 120 battements par minutes- .ce film conduit avec une maestria incroyable par un  Lee Unkrich déjà auteur du flamboyant Toy Story 3 . prouve qu’on est bien actuellement dans l'âge d'or de Pixar…

 

 4 Wind River ;Taylor Shéridan

windriverEncore une surprise dans le sens où  Taylor Shéridan  connu avant tout comme  auteur des  scénarios de "Sicario" de Denis Villeneuve et "Comancheria" de David Mackenzie. des films qui ont été plus remarqués par la critique que ce Wind River mais qui ne figuraient pas dans ce top ten, au contraire de  celui ci  que j'ai trouvé bien plus déchirant et haletant, alliant forme et fond dans un geste magnifique, pas assez salué  comme il se doit..

Une bouleversante  quête existentielle d'un anti héros ( le formidable Jérémie Renner, tout en intériorité)  conduite par une tension d'une efficacité redoutable et d'une profonde mélancolie, que les splendides paysages enneigés du Wyoming ne peuvent qu'accentuer.

 

 

3 GET OUT ; Jordan Peele

getout

 On continue avec les entorses aux habitudes de mon top ten avec ce film venu de nulle part qui aura cassé la barraque.. il est en effet très rare aussi qu'un film d'horreur finisse aussi bien placé dans mon top ten mais il faut dire que l'année fut faste dans le genre ( avec aussi Grave, Split et Ca),

Si c'est Michel qui avait chroniqué le film un peu avant sa sortie j'ai eu l'occasion de le voir en salles et d'être aussi enthousiaste que lui sur ce film formidable d'intelligence et d'écriture, un  film qui arrive à point nommé, comme un passage de relais entre l’Amérique progressiste de Barak Obama et l’Amérique de Donald Trump.

Un film de son temps,  un film intelligent qui a du succès, voilà  une bonne nouvelle, étonnante et réjouissante en ces temps obscurs.

 2 Moonlight  Barry Jenkins

moonlight-1600x900-c-default

Deuxième et dernier ds 10 films les plus attendus  de cette année 2017 , Moonlight a fait plus que confirmer  les immenses attentes que j'avais placées dedans.

  Bouleversant Moonlight, oscar très mérité du meilleur film et magnifique oeuvre sur la difficulté d'être différent dans un ghetto..

Cette  oeuvre casse gueule, bouleverse et fascine, tant elle est  traitée  avec une grande douceur, et sans misérabilisme:  Moonlight était  assurément  un des films à ne manquer sous aucun prétexte cette année passée..

 1 120 battements par minutes ;Robin Campillo

 120 BPM©Celine Nieszawer_photo10

Encore un cinéaste qu'on attendait pas à pareille noce, mais le choix fut assez vite fait cette année tant  :Incontestablement, par le thème du sujet traité, l'ampleur avec laquelle il est traité et le retentissement qu'il a eu à Cannes  et à sa sortie 120 battements par minute de Robin Campillo aura marqué profondément cette année.

Et on oubliera pas de citer  comme acteur marquant de cette année cinéma ans doute Nahuel Perez Biscayart,  à l'affiche de deux des plus grands films français de l'année 120 BPM bien sur mais aussi le très réussi au revoir la haut  qui échoue aux portes de ce top ten

 

   Des portes du top ten  qui se sont refermés brutalement sur les 15 films suivants qui auraient pu en faire partie  comme dans l'ordre : 

A voix haute ;La villa, Le redoutable ;The lost city of Z -dommage pour James Gray  qui reste sans doute mon réalisateur américain préféré ; ;Une femme fantastique ; GRAVE ; Au revoir là haut  ;Le sens de la fête ; Faute d’amour ; Petit paysan  ; Quelques minutes après minuit ;L'atelier ;12 jours ; The Young lady et  Orpheline ..

Une bien belle liste qui montre que finalement l'année cinéma n'a pas été aussi mauvaise que cela !

 

the_young_lady7 sens

 Et comme le cinéma sur baz'art on est deux voix à le porter, voici aussi le top    ten de notre autre rédacteur Michel qui a trois films en commun avec le mien et aussi pas mal de divergences comme on le ressent dès qu'on parle cinéma :

Top ten Michel

Résultat de recherche d'images pour "certain women"

1.Certain Women   Kelly Reichardt       

2 Carre 35  Eric Caravaca          

3 Les gardiennes  Xavier Beauvois   

4 120 battements par minute  Robin Campillo         

 5 Faute d’amour Andrei Zviaguintsev                          

6 Get Out  Jordan Peele        

7 Detroit   Kathryn Bigelow

8 Moonlight    Barry Jenkins       

  9 Au revoir Là-haut   Albert Dupontel 

10 Le Caire Confidential   Tarik Saleh     

 

Allez, ce petit coup dans le rétro habituel et toujours jubilatoire est désormais passé, il est donc plus temps maintenant de se pencher sérieusement dans les jours et semaines à venir sur cette nouvelle année 2018 !!